être rappelé

ou
remplissez le formulaire de contact

Nous vous rappelons dans les plus bref délais!

Si vous souhaitez être rappelé par l'un de nos conseillés, veuillez remplir ce formulaire. Nous vous rappelerons dans les plus bref délais afin de répondre à vos questions

sans aucun engagement et gratuit!

Nom *

Prénom *

N° de téléphone *

Captcha *:
captcha

Vous pouvez demander l'accès, la correction ou la suppression de vos données à tout moment.

être rappeler la Forbine

CANDIDATURE ► CV ► 10 POINTS POUR FAIRE LA DIFFERENCE !

CANDIDATURE ► CV

10 POINTS POUR FAIRE LA DIFFERENCE !

 

Votre CV est certainement l’élément le plus important de votre recherche d’emploi. Il faut donc le chouchouter pour en faire une arme de recrutement massive. Voici 9 conseils pour attirer l’œil du recruteur.

1 Attirez le regard avec un titre pertinent

« Non au CV formaté ! », martèle Jérôme Bonnet, directeur exécutif du cabinet de recrutement Page Personnel. « Le minimum qu’un candidat puisse faire pour personnaliser son CV est de lui donner un titre qui corresponde exactement au poste convoité. » N’ayez donc pas peur de vous inspirer de l’intitulé du poste, à condition bien sûr que cet intitulé corresponde effectivement à vos compétences. Cela facilitera la tâche du recruteur et lui permettra d’identifier tout de suite que votre CV correspond bien à ce qu’il recherche.

Exemple : 

Poste recherché  en alternance – En contrat de professionnalisation

Intitulé de la formation – Ecole Hôtelière de Provence

2 Quelques lignes pour accrocher le lecteur

« L’accroche d’un CV est l’élément le plus commercial et le plus dur à réaliser, mais c’est généralement ce qui fait mouche. » Pour Gilles Payet, auteur du blog questionsdemploi.fr, il est capital de montrer le plus rapidement possible au recruteur qu’on a bien compris ce qu’il recherche en cas de réponse à une annonce et qu’on y correspond parfaitement. L’accroche du CV est là pour ça : il s’agit de quelques phrases placées juste en dessous du titre, expliquant brièvement vos compétences et vos motivations. « En quelques mots bien choisis vous personnalisez votre candidature et donnez envie au recruteur d’en savoir plus. »

Pour une candidature spontanée, vous pourriez expliquer pourquoi vous souhaitez rejoindre l’entreprise, mettre en avant vos talents, ce qui vous séduit dans l’entreprise… Il faut être factuel. Clarté, concision et précision sont selon nous trois compétences clefs qui valent tous les blablas. 

3 Pensez-vous « marketing »

Vous voulez à tout prix vous vendre, mais pour cela n’oubliez surtout pas une règle de base du marketing : il faut parler au recruteur de ses besoins et non des vôtres. Pour Gilles Payet, « il est clair qu’une candidature qui ne dit que « moi je » ça n’intéresse pas ».

4 Assumez vos choix de carrière !

Assumez ouvertement vos choix plutôt que de mentir. Si vous êtes issu d’un autre secteur d’activité, mettez en avant les compétences acquises lors de vos précédentes expériences. Expliquez pourquoi vous souhaitez changer de domaine. Faites exister vos prérequis, capitalisez sur vos connaissances, et s’il vous manque des compétences, investissez sur la formation.

5 Placez des mots-clés

Identifiez les mots-clés les plus importants dans l’annonce d’emploi et faites-les ressortir tout au long de votre CV. Prenez donc le temps de bien analyser chaque annonce, chaque entreprise pour proposer un CV en parfaite adéquation avec le profil recherché. » S’il est essentiel de se rapprocher de l’annonce, attention à ne pas être trop caricatural non plus en copiant mot pour mot les critères mentionnés.

Candidature spontanée : Pourquoi je peux avoir ma place dans cette entreprise ? Que puis-je lui apporter ? Quelles sont mes connaissances ? Il est essentiel de préparer les réponses à ces questions avant l’entretien d’embauche. En bref, il faut vous vendre – être désirable – ce que peu de candidats font finalement.

6 Tenir sur une page

« Plus on est long moins on est lu. » Pour Gilles Payet, « en dessous de 45 ans, il est toujours possible de synthétiser pour faire tenir son CV sur une page. C’est un exercice difficile, mais essentiel. » Pour cela, quelques astuces : adopter le style « listes avec puces », en hiérarchisant les informations et en choisissant des mots-clés plutôt que des phrases pour gagner en clarté et en lisibilité. « Le seul critère objectif pour une mise en page réussie est celui de la lisibilité. N’essayez pas de faire joli, car c’est trop subjectif. Votre priorité doit être de faciliter l’accès à l’information ».

7 Soignez la rubrique loisirs et centres d’intérêt

« C’est souvent une rubrique ratée, et qui pourtant peut se révéler intéressante, explique Gilles Payet. Car j’embauche un être humain qui ne se résume pas à un parcours professionnel. » Pour rendre cette rubrique intéressante, mieux vaut illustrer vos centres d’intérêts par des faits : au lieu d’un simple « Théâtre », préférez « 7 ans d’improvisation théâtrale dans une troupe amateur ».

8 La photo : attention danger !

Le terrain est glissant et les avis sont partagés sur la question. « La plupart du temps, les candidats qui ont mis une photo auraient mieux fait de s’abstenir », plaisante Jérôme Bonnet, qui voit passer des milliers de CV chaque année. Évitez notamment les photos de vous dans des situations qui n’ont rien à voir avec le travail (sur la plage ou au ski, par exemple), ainsi que les photos de mauvaise qualité qui ne vous mettent pas en valeur.

Valeur sûre : la photo en tenue professionnelle où vous souriez !

9 Relire attentivement

Un CV rempli de fautes d’orthographe et d’inattention, voilà de quoi énerver les recruteurs à coup sûr. Pour certains employeurs, les fautes sont carrément rédhibitoires. Et comme on ne sait jamais sur qui on va tomber, mieux vaut se relire deux fois qu’une.

Envoyez-nous votre CV sous format modifiable = WORD,

nous vérifierons l’ensemble et vous le renverrons validé ☺

10 Ajoutez un petit mot

Trop de candidats se contentent d’envoyer leur CV en pièce jointe d’un mail presque vide. Faire l’effort d’écrire quelques lignes pour donner une première idée de vos compétences et de votre motivation peut faire la différence.

1…2…3… Prêts ?

GOOOOooooooo 

Source : Keljob.com